LaCie-5big

Voilà 3 ans que je traine ce serveur … j’avais été séduit par la bonne réputation de la marque , le design épuré et le refroidissement silencieux. Enfin , pour un NAS de 5 disques de 2To, il avait un bon rapport capacité / prix. J’en avais même acheté deux ( 1 pour le bureau , 1 au domicile).

J’ai eu de nombreuses déceptions : dès la mise en service , des débits en connexion réseau très lent , même en Ethernet Gigabit. Quelques mois plus tard , des pannes sur les disques durs de qualité médiocre , qui ont lachés les uns après les autres ( c’était pendant l’été , et LaCie m’a dit que c’était probablement dû à la chaleur. Le design est sympa , mais ne suffit pas à assurer le refroidissement des 5 disques durs si on s’en sert 12 heures par jour !

Soyons direct , si vous envisagez d’en achetez un , je vous conseille QNAP ou SYNOLOGY.

La lenteur des connexions du 5Big , même en Ethernet Gigabit, ne permet pas de travailler correctement en réseau sur des images sur Adobe Lightroom, ce qui était notre usage principal. Je sais qu’ils ont arrêté de commercialiser cette machine en 2014 , et que seules des versions Thunderbolt sont encore en vente , et ces dernières ont des temps d’accès bien plus rapides qu’en Ethernet. Il reste à voir si la qualité des disques fournis est à la hauteur. J’ignorais à l’époque de mon achat qu’il existe de grandes variétés de disques durs , avec des durées de vie estimées qui vont du simple au triple !

J’ai aussi renvoyé un de mes serveurs , avant la panne ici décrite , pour des disques durs HS au bout de quelques mois d’utilisation , et que le SAV LaCie a mis 2 mois à me retourner réparé ou plutôt … échangé 🙁 – Bravo pour l’échange , mais toutes mes données étaient perdues.

Restons positifs : après de nombreux déboires , j’ai réussi a redonner vie à mon serveur , alors que l’assistance par email de LaCie le donnait pour mort et me demandait de le renvoyer (avec la certitude de perdre mes données ). Le service technique de LaCie ne peut pas être joint par téléphone.Il n’est possible de communiquer que via l’interface de messagerie du site La Cie, avec des délais de plusieurs jours pour les réponses, et des réponses souvent toutes faites qui vous renvoient vers la FAQ.

 

Rappelons le problème initial : le LaCie 5 Big Network en panne clignote bleu et n’apparaissait plus visible comme périphérique sur le réseau.

Mes données étant plus importantes que la machine , j’ai cherché pendant des jours et finalement trouvé sur un forum américain le site d’un génie de l’informatique basé aux USA : www.freedatarecovery.us .
Il m’a fait sortir les 5 disques dur du NAS La Cie , pour les connecter via des Docks USB à un PC tournant sous Linux ( il m’a envoyé Linux par téléchargement à installer sur une clé). Ensuite , il a « reconstruit » à distance le RAID 5 perdu , pour récupérer les données.

Je dois dire que ce génie a un mode de facturation assez original , car il compte sur votre générosité !
Vous donnez ce que vous estimez , une fois qu’il a fait le travail , en faisant une donation Paypal !
Il faut être américain pour penser à fonctionner de cette façon , mais je lui doit beaucoup.

Merci donc à !

J’ai ensuite replacé les 5 disques aux mêmes emplacements.LaCie-5Big-Network2-back

A l’allumage , après que les disques aient booté , la diode frontale clignotait bleu et les 5 disques a l’arrière clignotaient bleu. Le NAS n’était pas visible sur mon réseau.
Le diagnostic fourni par le mode d’emploi ne donnait aucune solution concrète.

J’ai donc tenté de réinitialiser le serveur. Le mode d’emploi indique qu’il y a un risque , mais dans mon cas , ca a marché , comme indiqué à la page 60 du mode d’emploi :

4.19. Réinitialisation aux paramètres usine
ATTENTION : la réinitialisation du produit efface toutes les données du tableau de bord, comme les utilisateurs, groupes, partages et paramètres.
Après le rétablissement des paramètres par défaut, tous
les fichiers seront placés dans un dossier appelé Recovery dans Share et
seront par défaut disponibles uniquement pour l’administrateur.
1. Assurez-vous que le produit est éteint.
2. Appuyez sur le bouton à l’avant et maintenez-le enfoncé. Sans
relâcher le bouton à l’avant, mettez le produit sous tension en
appuyant sur le bouton d’alimentation situé à l’arrière de celui-ci.
3. Le produit démarre et le voyant à l’avant clignote rouge et bleu.
4. Lorsque le voyant à l’avant devient rouge fixe, relâchez-le.
(Le voyant doit devenir rouge fixe environ 10 secondes après avoir
mis le produit sous tension).
Le voyant à l’avant devient bleu fixe.
5. Appuyez une fois sur le voyant à l’avant pour confirmer la réinitialisation.
En cas d’oubli de l’une des étapes, le produit démarre normalement sans être réinitialisé.

Ensuite , au redémarrage , le serveur LaCie est ré-apparu à nouveau sur mon réseau ( mais si ce n’est pas le cas , ne pas hésiter à utiliser le logiciel fourni LaCie Network Assistant ).

Un clignotement rouge/bleu de la diode frontale m’a indiqué que le RAID était dégradé , j’ai donc (dans l’admin Web du serveur) demandé une reconstruction du RAID 5 , et le lendemain , le serveur apparaissait fonctionner comme au premier jour , avec tous mes dossiers et fichiers simplement déplacés dans un dossier Share>Recovery.

Et voilà !

LaCie-5Big-Network2-interface

PS : un dernier conseil : même si vous utilisez un serveur avec des disques en RAID 1 ou RAID 5 , continuez à faire des sauvegardes externes en permanences des données stockées sur ce serveur … en cas de pépin , vous gagnerez du temps et de l’argent 🙂

Suite à de nombreux appels pour de l’assistance , je précise que je ne suis pas moi-même informaticien , mais photographe , et que les informations partagées ci dessus n’ont pas d’autre but que d’aider à vous dépanner , parce que de mon coté , je n’avais pas trouvé les informations facilement en langue française.

Néanmoins , voici des éléments d’explications que j’ai trouvé sur le net , pour ceux qui auraient subi une panne plus grave , et qui ont des connaissances sous LINUX :

« Les Disques à l’intérieur de votre NAS sont concaténées en utilisant l’outil Linux mdadm.
La Concaténation est une façon de lier plusieurs disques pour créer un seul grand volume les données sont écrites sur le premier disque et portées à la seconde et les disques ultérieurs une fois le disque précédent est rempli à pleine capacité.
Si vous stockez moins de la moitié de la capacité de données sur votre disque dur, si l’ensemble de vos données être sur le premier disque et seront facilement accessibles via un montage direct de ce disque. Cela peut se faire par l’ouverture du boîtier et retirer le disque dur, puis le connecter à un ordinateur sous Linux en utilisant un tierce boîtier SATA USB ou l’adaptateur, ou en se connectant à un port SATA interne disponible.
Dans le cas d’un RAID un image de vos différents disques ou une connexion direct permettra avec l’aide des outils

ci dessous de recréer le raid hors du boitier du Big NAS et récupérer vos données.
Le prochain élément a prendre en compte est qu’il s’agit d’un dispositif basé sur Linux et le système de fichiers sous-jacent
sur les disques (XFS) n’est pas lisible par Mac ou Windows, sans l’aide d’outils spécialisés. Linux est un système d’exploitation libre qui lit nativement ce système de fichiers XFS.
Ubuntu est spécifiquement une distribution intuitive et facile à utiliser . Il est disponible sous forme de LiveCD, que l’on peut graver sur CD, puis démarrer depuis ce disque pour utiliser son système d’exploitation sans aucune installation préalable.
Vous pouvez télécharger le ISO en cours de www.ubuntu.com. Lorsque vous démarrez Ubuntu, connectez le lecteur, le disque devrait être immédiatement accessible sur le bureau ou dans des «Partages». Vous pouvez copier les données de ce volume sur votre ordinateur interne, un autre lecteur, à un emplacement de stockage en réseau, ou même graver un disque de données. 
Un autre outil actuellement disponible pour Windows est Universal Filesystem Explorer, un produit disponible à
www.ufsexplorer.com. Cela permettra la lecture du système de fichiers XFS à partir d’un environnement Windows et vous permet d’extraire les données vers un autre volume. »

J’ai essayé ce dernier , mais cet outil ne semble plus fonctionnel sur les dernières versions de Windows. C’est de plus assez peu accessible pour un non-informaticien.
« Si vous aviez plus de plus de la moitié de la capacité des données sur le disque, certaines données peuvent être fragmentée entre les deux disques. Pour récupérer vos données, vous aurez besoin de reconstruire la matrice md. »

Le site NasCentral.org dispose de l’information la plus complète que j’ai vu:
http://lacie.nascentral.org/wiki/Ethernet_Big_Disk:Data_recovery

 

En résumé , si vous aviez un volume de données inférieur à la moitié de la capacité d’un disque ( par exemple 1 To de données pour un disque de 2 To ) , vous devriez pouvoir , sans autre outil qu’un ordinateur sous Linux, ou une clé Linux sur un PC standard, récupérer vos données assez facilement.

Dans le cas contraire , il reste soit la solution de passer par des sociétés de récupération de données ( a partir de 1500 Euros tout de même ) , ou bien si vous parlez et écrivez l’anglais couramment , passer par www.freedatarecovery.us