feuille imprimée d'un motif de test de buses Epson 4900

Epson Stylus Pro 4900/7900/990 : la série noire ?

C’est une évidence sur les forums. Les Epson série X900 ( ou plutot les encres vendues pour cette série d’imprimantes) sont plus sensibles au problème de séchage que les séries précédentes ( et suivantes). Le problème de buses bouchées sur cette série semble être dû le fait que ceux qui l’ont acheté ne s’en servent pas tous les jours. En effet , les imprimeries qui les utilisent en proofing quotidiennement ne sont pas concernés, car la machine, à chaque mise en route, démarre une recirculation des encres qui évite le séchage sur les têtes d’impression … et ailleurs.

Nous avons été très satisfaits de notre Epson 4900 pendant 2 ans. Cependant , à partir du jour ou les lignes blanches ont commencé à apparaitre sur nos tirages , les nettoyages de tête à répétition restant sans effet , il a bien fallu faire de longues recherches sur le net. Après plusieurs dizaines d’heures en recherches et manipulations , démontage complet de la machine par mes soins et finalement l’intervention du Service Technique PM2S, je partage mes expériences et retours d’informations ci dessous pour (peut être) vous faire gagner du temps.

Les tentatives de réparation par Epson et Maintronic

Tout d’abord , j’ai téléphoné à la hot-line d’assistance d’Epson , qui m’a fait réaliser des nettoyages de têtes , mais le motif d’impression restait criblé de « trous » non imprimés. La conclusion de la hot-line était qu’il fallait s’adresser à une station technique c’est à dire leur service après vente.

J’ai donc téléphoné à la station technique recommandée par Epson ( Maintronic Boulogne ) , qui a fait un diagnostic par téléphone et m’a fait un devis : plus de 1600 Euros hors taxes pour changer les têtes d’impression sur site !!! Cela ne présentait aucun intérêt pour moi. J’ai même apporté la machine à Boulogne-Billancourt , pensant trouver de l’aide d’un technicien , mais je me suis fait gentiment « jeter ». J’ai aussi découvert qu’ils ne réparaient pas ces machines dans leur atelier , mais uniquement sur site. Seul le centre de maintenance Maintronic du sud de Paris a sur place un technicien qui connaissait l’Epson Stylus Pro 4900. J’ai eu ce technicien de Maintronic au téléphone a de nombreuses reprises , et je dois dire qu’il a été très professionnel , patient, de bon conseil et amicaux.

Maintronic_Devis_changement_tete-Epson-4900

Cela n’a pas été le cas d’Epson France, dont le seul geste commercial a été de me proposer deux cartouches gratuites pour l’achat d’une nouvelle imprimante neuve. Proposition faite uniquement par téléphone, sans jamais accepter de me faire une proposition écrite.

Perdue pour perdue , j’ai essayé de réparer par mes propres moyens.

J’ai cherché sur Internet , tout d’abord en Français, avec les termes « Epson 4900 buses bouchées ».

Des articles relatant les mêmes déboires que moi , j’en ai trouvé ( comme ici : http://www.cmp-color.fr/Epson%207900.html ), mais des solutions radicales , aucunes !

Un conseil ou plutot une astuce relatée par plusieurs utilisateurs d’Epson 4900 ou 7900 , comme Jacques Grossemy , de Roncq , que je cite :

« Imprimer un patch entièrement jaune ( ou de la couleur concernée par le bouchage ) de format A4 ou A3 afin de purger un maximum la maudite buse; j’ai constater qu’elle expulse bel et bien son encre, ne délivre pas pour autant un test sans trou dans le carré jaune, mais n’empêche pas non plus d’imprimer normalement , sans les fameuses lignes plus claires. Pour l’instant ça marche, mais je constate que la machine ayant dans sa mémoire la buse bouchée et réclamant un nettoyage recommandé, le démarre sans vous demander votre avis, et ainsi donc entraîne une sur consommation d’encre : calcul à faire qu’Epson a fait avant nous sans aucun doute. »

Les nettoyages à la main avec un liquide de nettoyage

J’ai commencé par acheter un liquide de nettoyage de chez Encros. J’ai déposé ce liquide sur plusieurs épaisseurs de Sopalin , et posé délicatement les têtes d’impression dessus pendant plusieurs heures pour tenter d’aspirer l’encre sèche des têtes. Cette procédure ne m’a pas aidé , bien au contraire .  Encros ne connait pas bien les problématiques des machines pro à encres pigmentaires , et leur liquide de nettoyage est a base alcoolique et non ammoniaquée, donc inadapté aux machines a encres pigmentaires. Les encres se déposaient bien sur le Sopalin , mais le problème de lignage sur les tirages persistait.

J’ai ensuite tenté d’injecter ce liquide de nettoyage dans le circuit encre avec une seringue glissée dans la buse d’aspiration du bloc cartouche concerné par le bouchage , mais cette injection en force de liquide de nettoyage m’a fait éclater un joint dans le circuit au niveau du bloc récepteur droit des cartouches ( le « Right Ink Holder »). Je l’ai compris trop tard, c’était une grosse erreur de ma part , en découvrant une fuite d’encre sous le réservoir de maintenance et sous mon imprimante.

Démontage de l’imprimante Epson Stylus Photo 4900

J’ai démonté entièrement la machine grâce au Manuel du Technicien (=Service Manual) que j’ai acheté et téléchargé en pdf sur http://www.2manuals.com. Ce « Service Manual » est normalement destiné au techniciens Epson, mais on peut l’acheter pour quelques dizaines de dollars ici : https://www.2manuals.com/product_info.php?products_id=1250

Une fois la machine démontée , je me suis rendu compte que le joint éclaté par la pression de l’encre injectée en force se trouvait a l’intérieur du bloc récepteur cartouche (« right ink holder ») qui lui ne se démonte pas : il se change complètement.

Concernant les problèmes de buses bouchées et de lignes non imprimées sur les tirages , les meilleurs conseils que j’ai lus sont venus de mes recherches Google en anglais sur des expressions comme « Epson ink clogging » , ou « Epson clogged printhead ». Je dois reconnaitre que le nombres d’informations disponibles sur Internet est beaucoup plus important en anglais qu’en français !

Voici une source d’informations très intéressante (en anglais) pour les possesseurs d’Epson 4900 / 7900 / 9900 , dont finalement le vrai problème est le séchage des encres très rapide : http://myx900.com

Les encres concurrentes compatibles pour Epson 4900/7900/9900

J’ai ensuite découvert deux sites américain qui vendent des encres compatibles Epson ( et des encres plus originales et artistiques à bases de carbone ou de sélénium). Il donnent de nombreux conseils pour régler les problèmes de buses bouchées : www.inkjetmall.com , et www.piezography.com , mais ces sites ne sont bien évidemment ne sont pas cautionnés par Epson.

Si vous parlez l’anglais, les videos qu’ils ont posté sur Youtube sont très claires , à la fois pour la mise en place de leur système mais aussi pour le nettoyage des imprimantes, comme ici : https://www.youtube.com/watch?v=m8NkgKw7mDw

Le service commercial d’Inkjetmall USA m’a orienté vers leur distributeur français : www.taos-photographic.com et son dirigeant Patrick Borie-Duclaud. 05 61 34 46 71




La Maison de Photo / Taos Photographic
55, avenue Louis Breguet
Bureau 5, Bâtiment 7
31400 Toulouse

J’y ai commandé pour commencer un kit de Piezoflush ( liquide de nettoyage de couleur rose , très pratique pour tester le débouchage d’une seul canal d’encre ) pui , j’ai commandé le kit de départ composé de cartouches vides et de bidons d’encre que l’on recharge manuellement.

Cela fonctionne parfaitement !!! Quel plaisir de ne plus devoir remplacer des cartouches qui contenaient encore 15% a 25% d’encre à l’intérieur , juste parce que le logiciel Epson avait décidé que la cartouche devait être changée !

rechargement-cartouche-ConeColor
Réparation du bloc cartouche

Les manipulations malheureuses d’injection de liquide de nettoyage ayant fait céder un joint dans le circuit qui ne pouvait pas se réparer , j’ai fait appel à un autre service après vente agréé Epson (PM2S). Nous connaissons bien PM2S, qui assure depuis 20 ans la maintenance nos machines de développement argentiques Fujifilm Frontier. Ils ont fait déplacer un technicien jusqu’a notre labo , pour changer sur place le bloc récepteur de cartouches droit (« right ink holder »). Le cout de l’intervention a été de 500 Euros HT (600 Euros TTC). Le technicien a utilisé le logiciel soi-disant réservés aux techniciens pour piloter les fonctions de test de l’imprimante depuis un pc.

Le logiciel « miracle » qui m’a sauvé

J’ai réussi ensuite à acheter ce logiciel aux USA chez http://www.2manuals.com .

Voici le lien direct vers la page d’achat du manuel : https://www.2manuals.com/product_info.php?cPath=56_57&products_id=1365

Une vidéo de démonstration est aussi disponible sur Youtube : https://youtu.be/0Ry8ILpC_e0

Il s’installe facilement (sur PC Windows uniquement) et permet de réaliser de nombreuses opérations de nettoyages inaccessibles par le menu de la SP-4900.

Et c’est là le plus grand scandale sur cette machine : le problème de buses bouchées est en fait souvent un problème de bulles d’air dans les tuyaux , qui est réglé de façon efficace par une procédure de « initial ink charge « (traduire par « chargement initial de l’encre »), mais cette « charge initiale d’encre » est seulement possible sur l’Epson Stylus Pro 4900 avec ce « service program » ! Cette procédure d’injection d’encre en force dans les circuits est impossible à déclencher depuis le panneau d’administration de l’imprimante Epson Stylus Pro 4900.

Bien que cette opération soit forte consommatrice d’encre ( elle peut utiliser 25% à 50% de l’encre des cartouches), c’est cette manipulation neutre pour les têtes qui a réglé mon problème (contrairement aux nettoyages répétés qui font chauffer les têtes et peuvent les endommager).

Conclusions

Bien que la série 4900 a été remplacée par Epson , il en reste encore beaucoup en activité. J’espère que cet article aidera a dépanner d’autres utilisateurs. Je vous invite donc à commenter au bas de cette page pour nous faire part de votre expérience et peut être aussi aider d’autres utilisateurs !

Le magazine « Profession Photographe » a d’ailleurs consacré plusieurs pages dans son numéro de Septembre 2015 sur ce problème. Il y a plein de détails complémentaires à cet article : je vous encourage à le commander en ligne :
https://www.profession-photographe.com/promotions-anciens-numeros/

Enfin , si cet article vous a plu, soyez sympa et écrivez nous un petit commentaire, puis copiez-collez ce lien sur Facebook , LinkedIn :
https://studiobrunocohen.com/comment-sauver-epson-stylus-pro-4900-buses-bouchees/

Amicalement,

Bruno Cohen – Photographe depuis 1990
Meilleur Ouvrier de France Photographie d’art 2015

portrait en buste serré de Bruno Cohen photographe en couleur sur fond gris dégradé
Article précédent
Article suivant